2013 écrans parallèles

CHOEUR

La toute première musique choisie par Pier Paolo Pasolini dans un film dirigé par lui-même est le choeur final de la seconde Passion (1729) de Jean-Sébastien Bach. Accatone (1961) propose tout d’abord, la polyphonie des instruments et bien plus tard, les voix chantées.
La plus tragique des mélopées entonnée à plusieurs nécessite pour tous les interprètes un élan, une ardeur, une amplitude entretenue et une énergie plus soutenue que celle offerte par un soliste. Isolé, l’artiste dispose d’une large liberté de ton et de nuance. Rassemblés, les protagonistes doivent projeter leur air assez intensément pour être audible parmi l’ensemble. Bien plus qu’un regard posé sur la présence d’un groupe, l’attention est portée sur l’intonation particulière suggérée par une telle distribution. Le choeur se distingue des autres formations, duo, trio, quatuor… en donnant à plusieurs la même partition. Choeur ou chorale, les origines sont similaires et populaires. Sans virtuose, les musiciens se rassemblent et tentent simultanément d’atteindre une tonalité commune. Ainsi, il est dit à l’unisson, d’autres fois, à voix égales, mixte, double, triple ou quadruple, parfois a cappella ou doté d’un accompagnement réduit. Le choeur observé ici, le coeur de cet écran parallèle, accentuant ici une homophonie rarement traduisible, est celui de chaque film, une pulsation interne, discrète et profonde à laquelle quelques personnes acceptent d’ajuster leur allure.
 
Gilles Grand
 

 

ACCATTONE
Pier Paolo Pasolini
Italie, 1961, 120’

 

 

   
A BATALHA DE TABATÔ
João Viana
Portugal, 2012, 79’
DE OCCULTA PHILOSOPHIA
Daniel V.Villamediana
Espagne, 2013, 63’
Première française
THE BREATH COURSES THROUGH US
Alan Roth
États-Unis, 2013, 75’
Première mondiale
APPASSIONATTA
Christian Labhart
Suisse, 2012, 82’
Première internationale
ELEKTRO MOSKVA
Elena Tikhonova, Dominik Spritzendorfer
Autriche, 2013, 90’
Première française
TOKYO GIANTS
Nicolas Provost
Belgique, 2013, 23’
CHERRY BLOSSOMS
An van Dienderen
Belgique, 2012, 12’
L’ENCLOS
Gregory le Lay
France, 2012, 16’
Première mondiale
TROIS STROPHES SUR LE NOM DE SACHER. HENRI DUTILLEUX
Chantal Akerman
France, 1989, 12’ 
CHRONOS
Julie Vacher
France, 2013, 9'
ROTATION
Ginan Seidi, Clara Wieck
Allemagne, 2013, 8
Première française
UNPLUGGED
Mladen Kovacevic
Serbie, 2012, 51’ 
SUITCASE
OF LOVE AND SHAME

Jane Gillooly
États-Unis, 2013, 70’
Première française
WHAT A FUCK AM I DOING ON THIS BATTLEFIELD
Nico Peltier & Julien Fezans
France, 2013, 53’

 






 

FaLang translation system by Faboba